Salut à tous

Merci pour vos réactions, témoignages et propositions.
Ce n’est que le début. Suite aux DGH destructrices, et réactions d’autres collègues interacadémiques, nous initiateurs de ce collectif nous allons mettre en ligne une pétition qui sera envoyée au président, ministère, syndicats, rectorats, mais aussi à tous les acteurs du domaine du design, ou encore aux épistémologues, sociologues et autres politiques…les courriers de Mmes Westray et Bordet, comme l’ensemble de vos commentaires, démontrent notre esprit fédérateur.
Vos textes seront la base de la future pétition.
À suivre donc et rdv régulièrement sur ce blog.
Marie Laure d’Albi; Christophe de Lyon; Bernard de Toulon et
Gérard VERDUN professeur d’arts appliqués aux métiers de la communication graphique au LP de Vinci – Marseille

42 Réponses à “Salut à tous”

  1. Emmanuelle dit :

    REFORME BAC PRO
    NON AU SACRIFICE DE LA DISCIPLINE DES ARTS APPLIQUES !

    La nouvelle grille horaire des disciplines annonce pour nos élèves une réduction de 50% pour l’apprentissage des Arts Appliqués !
    La communauté des enseignants en Arts appliqués, inquiète et en colère s’insurge contre ce sacrifice et réclame le maintient des deux heures hebdomadaire en première et terminale Bac Pro.
    Ce sacrifice démontre-t’il une méconnaissance de notre discipline, une méconnaissance de la passion qui anime ces enseignants ou plutôt une méconnaissance de l’intérêt de cet enseignement pour nos élèves ?
    A moins que ce sacrifice annonce une volonté affichée de couper les jeunes en difficulté, nos élèves, d’une certaine culture dont les Arts Appliqués participent pleinement !
    A moins que ce sacrifice affiche un désir de « déformer » des futurs adultes incapables d’appréhender de manière informée et critique leur environnement quotidien !
    Et pourtant, pourtant les discours « officiels » pointent depuis quelques années une volonté de renforcement de l’enseignement de cette culture artistique en déclamant le grand intérêt de cet apport culturel pour l’ensemble des enfants et des jeunes adultes.
    Que reste t-il de ces paroles ?
    Langue de bois ? Trahison ?
    Les faits sont là : moitié moins de culture artistique pour les Bacs professionnels !
    OUI Notre enseignement aide à la formation d’adultes cultivés en élargissant les connaissances, en les confrontant à un acquis culturel et artistique de qualité, adapté à la réalité sociale et économique.
    OUI Notre discipline encourage la dimension citoyenne de chacun de nos élèves en permettant l’autonomie et l’esprit d’initiative, l’ouverture aux autres et à l’écoute, la connaissance critique de leur environnement proche.
    OUI l’enseignement des Arts appliqués aide à l’épanouissement personnel de nos élèves en favorisant la construction d’une opinion personnelle, la formation du goût et de la sensibilité à travers le développement de la curiosité, de l’esprit critique.
    OUI Notre discipline permet de redonner confiance et le sourire à nos élèves qui en ont trop souvent besoin.
    OUI Notre discipline participe aux « rayonnements » des lycées professionnels, par le biais des expositions, des créations d’objets, par l’implication pluridisciplinaire.
    NON les Arts appliqués ne sont pas là pour « occuper » nos élèves en leur faisant gribouiller des dessins.
    NON les enseignants en Arts appliqués refusent de voir alourdir leurs conditions d’enseignement.
    NON les enseignants en Ars appliqués refusent de dispenser un enseignement au rabais.
    OUI les enseignants en Arts appliqués ont peur pour leurs motivations et leur santé.
    OUI les enseignants en Arts appliqués s’inquiètent pour l’avenir des jeunes dont ils ont la charge.
    NOUS RECLAMONS HAUT ET FORT AVEC TOUTE LA PASSION ET LA MOTIVATION QUI NOUS ANIMENT LE MAINTIENT DES DEUX HEURES HEBDOMADAIRES POUR NOS ELEVES
    Signé : La communauté des enseignants en Arts Appliqués

  2. edith dit :

    Plus qu’heureuse de votre initiative de ce « collectif Arza »!Comment faire pour qu’un maximum de profs AA se regroupe autour de ce collectif ? Et pourquoi pas impliquer nos inspecteurs académiques respectifs afin qu’ils informent l’ensemble de leurs « protégés » de ce collectif ?
    Depuis décembre, sur le site « boboliforever 2″,de nombreux coups de geule.Si je résume les idées d’action proposées par de ci, de là sur ce site :
    - Pétition , pas seulement signée par les profs AA mais à élargir à l’ensemble des équipes péda; et autres.
    -Récolte d’un maximum de travaux d’élèves ou PPCP ou synthèse de projet , à regrouper et inonder nos instances
    -Création de cartes travaux d’élèves au slogan « On ne peut pas faire ça en 1 heure ! »
    - Blocage des examens en faisant une rétention des notes de CCF.

  3. edith dit :

    Bonne initiative Emmanuelle, d’avoir mis la proposition de pétition sur “collectif arza”, mais surtout merçi de m’avoir fait découvrir ce nouveau blog d’action……Il faut absolument que tous les profs d’arts Appli. connaisent ce blog…
    Les Bobolis girls, pouvez-vous mettre EN AVANT sur votre site l’information de l’existence de ce site ? (beaucoup de collègues visitent votre site pour la qualité des propositions pédagogigues mais assez peu rentrent dans le détails des commentaires, et sont donc bien peu au courant des “coups de gueule” via votre site ! )

    Mettre en avant un truc du style
    ” ARTS APPLIQUES EN DANGER !
    LE TEMPS N’EST PLUS A LA DISPERSION ! MOBILISONS-NOUS TOUTES ET TOUS, AUTOUR ET AVEC LE “COLLECTIF ARZAP”.AGISSONS ENSEMBLE !”

    A mettre en grand, en gros, en gras, en rouge…(je vous fais confiance, vous êtes plus que douée en communication visuelle!)

    Merçi, Merçi
    edith

  4. N. ORMIERES dit :

    Félicitations pour votre initiative !

    J’ai deux propositions (question organisation) :
    - J’ai obtenu (sur le site de l’éducation nationale, je crois) l’annuaire non exhaustif des adresses mail des profs d’arts appliqués de France (CAPET, PLP, Agreg confondus). Il pourrait-être utile pour l’envoi de la pétition, ou simplement d’information de l’existence de ce blog…? Vous le trouverez en ligne sur notre blog : http://lacuveedesartsappliques2.hautetfort.com/media/02/00/546280627.pdf
    - A propos du regroupement de travaux d’élèves / projets : Serait-il possible de créer un dossier de travaux sur votre blog ? Je propose d’en rassembler quelques uns auprès de mes collègues profs d’Art’A…

    Nuaje.
    http://lacuveedesartsappliques2.hautetfort.com/
    Première version : http://lacuvee.hautetfort.com/

  5. christine dit :

    Bravo pour ce blog !!!!

    Dans l’académie de Caen, nous commençons à ….réfléchir….grogner….bouger…!

    dans mon lycée , comme partout, suppression d’heure poste, pour la plupart des matières, mais…….augmentation des heures supp !!!! (quasiment doublés par rapport à l’année dernière) , pour du soutien ou autre….
    L’ambiance entre les collègues va en se dégradant….cela va être pratique de travailler ensemble sur les nouveaux « projets » !
    christine

  6. Bigot Thierry dit :

    Bonsoir à tous,

    Bravo pour cette initiative !

    Thierry Bigot de l’académie de Poitiers, sévissant à Niort (bled paumé entre Bordeaux et Nantes)

    . Chez nous ça roupille un peu, il y a l’académie de Bordeaux qui commence à bouger une oreille. Enfin des prof d’arza sur la toile, on avait essayé à une autre époque d’interpeller, mais seulement nous sommes restés bien seul.
    On a bien tenté, mais on a eu l’impression de mouliner dans le vide, mais qu’importe, on poursuit jusqu’à temps… que des idées surgissent :

    « Récolte d’un maximum de travaux d’élèves ou PPCP ou synthèse de projet , à regrouper et inonder nos instances »

    Et à ce propos, nous en avons toute une collection, plus d’autres investigations de ci de là, il n’y a qu’à se servir.
    Pour remplir, par moment (suffit de regarder les dates) on a été obligé d’inviter en public désigné. A croire que les invitations depuis tout ce temps n’aient pas été fortement appréciées.
    C’était un bel outil de pouvoir faire quelque chose, mais pas à trois.
    Il manque quelques articles avec travaux d’élèves, que je me suis enlevé, car tout seul on est beaucoup plus exposé, évidemment. Et puis il y a des petits copains qui ne font pas de cadeaux.

    Bref, vous pouvez venir piocher, utiliser, afin de démontrer, argumenter et appuyer sur notre « utilité » qui ne rentre pas dans l’ordre du pragmatisme matérialiste.Il faudra peut être créer un collectif de lecture.
    Pour l’instant le site des profs d’AA de l’académie de Poitiers cartonne entre 5000 à 6000 visites par mois (8 492 le mois dernier). 3 articles qui sont intitulés tatouages, se partagent le gros du gâteau environ les 90 % des visites. De très bons articles par ailleurs. Mais il y a quelques difficultés à attirer la clientèle vers les 467 autres articles.

    Pourquoi parler stat’, car travaillant dans les coulisses du sites je vois les chiffres et tout le toutim. Les chiffres en disent long tout autant que « les images parlent mieux qu’un long discours ». Cependant ce sont bien ceux qui maîtrisent le discours qui disposent toujours du pouvoir.
    Le coup de la mutualisation n’a pas fonctionné, pourtant quelque chose a été produit par trois grands naïfs utopistes durant toutes ces années avec beaucoup de pugnacités.
    Danielle Chantegrel de Bressuire et Jean-Marie Husson de Niort, auteur de l’ouvrage « Enseigner l’image ». Nous sommes restés, et avons continués à interroger, à solliciter, à débattre, puis ensuite nous nous sommes quelques peu résignés à poursuivre et à rester, un peu seuls entre les murs en les contemplant pour éviter de nous taper la tête dedans.
    Nous avons pris des risques même. Mais il est vrai que nous nous étions fixés comme but d’éviter l’indigence d’un langage pédagogico-gélatineux, de jouer au plus vrai. Il reste encore quelques vestiges, nous avons été obligés de faire quelques coupes.

    Si tout ce labeur opiniâtre peut aujourd’hui être de quelque utilité, plutôt de n’être qu’une « vitrine » pour amuser la galerie ou pour chercheurs en mal de tatouages, sinon de disparaître à tout jamais. Il est simple d’appuyer sur un bouton.

    « Notre cité a trop longtemps été abandonnée par ses habitants », et ils ont cru qu’ils pouvaient nettoyer les lieux pour en disposer. Peut être que cela a été notre faiblesse, isolés dans nos salles, parfois dans nos placards, pour ne pas parler des salles dont on ne savait plus quoi en faire, sinon de mettre le prof de coloriage pour qu’il ne risque pas de tout abîmer.

  7. Sophie, Paris dit :

    Je suis tombée sur votre blog, et franchement, je suis heureuse de voir que des collègues commencent à bouger et à réaliser ce qui se prépare!
    Nous luttons depuis plusieurs mois contre cette réforme du bac pro 3 ans (à l’échelle des LP, des syndicats, des communes), et maintenant que les choses se précisent, les esprits enfin s’éveillent! Ouf! Car ne comptons pas sur la presse pour parler du lycée pro et de sa réforme : elle est passée sous silence au détriment de la réforme du lycée général qui, elle, été reportée! Dans les esprits français nous n’avons donc plus aucune raison de nous plaindre!
    L’hypocrisie ambiante du gouvernement avec ses beaux discours sur les arts et la culture, les programmes ambitieux et formidables (seul point positif!) que nous devrions appliquer… et à côté de cela, pour mettre en place cela : nos heures d’enseignement qui se réduisent comme des peaux de chagrin, les proviseurs transformés en chefs d’entreprise et face à qui nous perdons toute crédibilité, et nos élèves… à 25 minimum par classe même en ZEP! Cela devient dingue!
    Votre pétition doit absolument être transmise et diffusée le plus vite possible!
    Bon courage à tous, nous en avons besoin.

  8. Thomas LE COEUR dit :

    Une très bonne idée, ce blog/pétition, nous nous mobilisons également actuellement sur l’académie de Bordeaux.
    L’idée serait de faire remonter (par voie postale et hiérarchique au Recteur ainsi qu’au Ministre) deux courriers de contestation d’une mort annoncée de notre matière.
    Les personnes intéressées pour leur académie peuvent me contacter pour récupérer ces courriers. (lecoeurthomas@yahoo.fr)
    L’idée serait aussi de créer un collectif qui se déplacerait à Bordeaux à la rentrée pour faire un point presse/télé/radio.
    J’ai lu plus haut qu’un collègue a trouvé la plupart des mails des enseignants en arts appliqués, je compte m’en servir, merci à lui pour le lien.
    L’idéal serait de coordonner une action collective (nationale, pourquoi pas ?) afin d’innonder le Ministre de mails, de courriers.
    On a peut-être rien à gagner mais nous savons très bien ce que nous allons perdre si la réforme passe en l’état.
    A bientôt dans la lutte

  9. Thomas LE COEUR dit :

    J’ai juste oublié de préciser que j’enseigne les arts appliqués à Mauléon (64);

  10. Sophie, Paris dit :

    Je suis actuellement en train de collecter les adresses mail de collègues de mon académie (Versailles, très très grande académie!), et je compte « balancer » le lien de votre blog au plus grand nombre.
    J’espère que les collègues réagiront et signeront votre pétition, dès qu’elle sera en ligne…
    Sinon et d’ici là, quelqu’un a-t-il déjà lancée une pétition dans son académie? Peut-être pourrions-nous tous mettre un seul et même texte sur celle-ci, histoire de marquer notre cohésion et notre détermination…
    Bonne continuation.

  11. ca dit :

    La réforme n’est -elle pas là pour rendre plus nantis nos élèves et leur donner peu de moyens de s’exprimer ? ……
    Les arts appliqués ont été de tout temps en pénalité, d’ailleurs aurait-il réellement une IUFM pour aider les professeurs des arts appliqués? la réponse est non.Malheureusement, l’état ne comprend pas l’utilité de nos disciplines, alors qu’elles aident à la création de produits novateurs, elles développent les industries dans la conception de nouvelles idées.Et sans arts appliqués, sans compréhension de ces arts appliqués peut-on évoluer ?Merci à l’état
    d’y prendre part car sans création pas d’innovation, pas de progression…..De toute manière tout ce qui est recherches et pensées sont actuellement boudés….
    sont

  12. cappe nathalie dit :

    Très bonne initiative, qui sera plus solide encore si elle est soutenue par des syndicats.
    J’ai informé la FSU-Snuep de l’existence de cette pétition.
    La « misère culturelle » : si des collègues ont le temps, qu’ils s’intéressent à l’association de Bernard Stiegler, « Ars Industrialis », qui réfléchit sur les nouvelles formes de misères, non plus seulement « sociales », mais culturelles. Domination et abêtissement télévisuels, formatage des goûts esthétiques par la publicité et les médias, anesthésie des sens et des émotions, etc…: l’être humain perd ainsi le contac avec lui-même, avec ses « ressentis », avec son désir, etc…J’estime que notre matière peut être un excellent contre-pouvoir à ces formes tragiques de « misère culturelle ».
    On peut adhérer à cette association, qui regroupe intellectuels, artistes, enseignants, chercheurs, psychanalystes…Il y a un site « ars industrialis » sur le Net bien sur.
    Bon courage à tous, et à plus, pour des nouvelles de cette pétition. Nathalie.

  13. Jean Philippe POIRIER - AC-ROUEN dit :

    Content de voir enfin des réactions sur ce carnage… Je tiens à rajouter qu’en tant que prof d’arts appliqués en LP ZEP je fais aussi un peu de philo, un peu de psycho, un peu de socio (forcément quand on parle d’art on est aussi obligé d’aborder ce genre de domaine) à des élèves qui se sentent souvent frustrés de ne pas « avoir droit » à ce genre de connaissances. Je fais également du « rabâchage » de notions élémentaires en math, en géométrie, en français, en histoire…
    Je suis scandalisé par ce tronçonnage de mes heures de travail ainsi que celles des élèves. Ne parlons pas des nouveaux programmes qui me paraissent être une aberration… voire un foutage de gueule !!!
    Je suis assez OK pour un blocage des notes de CCF mais franchement vu le peu de crédit accordé à notre matière je crains que cela n’ait pas une grande portée mais bon ce serait déjà ça.
    De plus je me sens déjà en rogne de devoir faire des courbettes à un nouveau proviseur pour avoir droit à quelques miettes de DHG si jamais ma tronche ne lui revient pas (Dieu merci l’actuel est trés cool mais nul n’est éternel). Donc oui effectivement il y a urgence à se mobiliser, à se bouger.

  14. Eliane dit :

    A N;Ormieres, cette liste est un bon début mais il en manque beaucoup. Je peux dire que sur l’académie de limoges il n’y a personne d’identifié. On devrait pourtant être tous identifiés dans nos rectorat?

  15. Eliane dit :

    Les textes officiels sont tombés en partie. Tappez journal officiel de la république française du 11/02/2009, arreté du 10/02/09 NOR: MENE 0900061A.
    Mais on a pas toujours les modalités d’examen!!!
    Et on peut avoir une surprise!!!

  16. Emmanuelle dit :

    Merci Eliane, au moins je saurais quoi répondre à mon proviseur qui me passe d’un coup toutes mes classes à 1h : « Les dispositions du présent arrêté entrent en application à la rentrée de l’année scolaire 2009-2010 pour les classes de seconde et de première, à la rentrée de l’année scolaire 2010-2011 pour la classe terminale. » Pouf, arriverais-je à sauver quelques élèves ?

  17. Emmanuelle dit :

    Hem, je ne suis pas bègue !…

  18. Emmanuelle dit :

    Un lien vers le texte du JO signalé par Eliane : http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=F5FCB17363627959D928BB72D2BFE45F.tpdjo14v_1?cidTexte=JORFTEXT000020237869&dateTexte=&oldAction=rechJO&categorieLien=id
    Un lien vers le texte du JO précisant son application à l’enseignement des Arts Appliqués : lhttp://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=F5FCB17363627959D928BB72D2BFE45F.tpdjo14v_1?cidTexte=JORFTEXT000020237932&dateTexte=&oldAction=rechJO&categorieLien=id

  19. Eliane dit :

    Je ne sais pas Emmanuelle s’il reste dans ton établissement des bacs pro 2 ans dans ce cas il passent eux aussi à 1h semaine sauf si dans ton académie il y a eut des négociations pour certains de ces bac pro. De plus il est aussi possible que nos élèves de seconde BEP qui seront en term à la rentrée 2009 et qui devraient poursuivre leur cycle en bac 2 ans le facent en bac 3ans. On va plus rapidement vers une dégringolade.

  20. Eliane dit :

    De plus si le ministère va fouiner par soucis d’économie sur toutes les formation où nous sommes enseignement obligatoire sans option ouverte à l’examen, on est encore plus mal. Nous gouvernants ne sont pas à une contradition près et former des jeunes en leur offrant un peu de culture une ouverture d’esprit, un esprit critique sur leur environnement n’est pas du tout dans l’air du temps.
    Ce serait plutôt du pain et des jeux.

  21. Emmanuelle dit :

    Effectivement Eliane, il semblerait que notre très chère grille puisse s’appliquer dès 2009 aux bac pro 2 ans…
    Voir : http://pagesperso-orange.fr/snetaa.versailles/2009%20Actu/GRILLES_HORAIRES_diaporama_site.pdf
    Voir pages 37 et 38
    Niveau : Bac pro 2 ans
    Quelle grille horaire ? : Nouvelle grille, c’est à dire 1h hebdo en Bac Pro 2…
    Dans notre lycée, le proviseur a fait le bon prince en nous laissant à 2h, mais tous les autres passent à 1h, même notre classe de Bac pro 3 ouverte il y a 7 ans qu’on avait jusque là réussi à préserver à 2h.
    La blague du samedi soir : Qui a dit « La réponse de la France à la crise économique doit être culturelle, et c’est à l’Etat de porter ce message ! », le 3 février dernier… Alors, vous ne devinez pas ? Monsieur le Président de la République !…

  22. lacotte dit :

    je trouve trés bien cette idée de collectif d’ arts appliqués , je suis moi même professeur d’ arts appliqués et je trouve cette initiative interessante.

  23. Eliane dit :

    Je voix qu’on a la même source Emmanuelle, il vaut mieux en avoir en ce moment. Je m’en vais voir si ce foutu BO est sorti, un peu trop tôt peut être!!!
    Bonne soirée.

  24. Danielle dit :

    Merci de cette initiative…
    Impossible de contacter directement depuis MesOpinions.com le collègue qui a mis en ligne la pétition mais j’ai relevé quelques fautes d’orthographe…
    Cordialement,
    danielle

  25. pryn dit :

    Les fautes (et la pétition) ne sont pas de moi mais elles ont été corrigées. Elles devraient être prises en compte. Du moins, j’espère !

  26. Françoise GOIRAND dit :

    Emmanuelle,

    Tu nous proposes un lien vers le JO précisant l’application de l’arrêté du 10 février pour l’enseignement des Arts Appliqués : lhttp://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=F5FCB17363627959D928BB72D2BFE45F.tpdjo14v_1?cidTexte=JORFTEXT000020237932&dateTexte=&oldAction=rechJO&categorieLien=id

    J’essaye en vain d’y acceder. Peux-tu vérifier l’adresse pour nous proposer un lien actif. Il est important que nous partagions les informations … même si chez nous, c’est les vacances. Restons vigilants.

    Merci.
    Françoise

  27. Viviane de Montpellier dit :

    Bonjour à tous,
    Prof stagiaire en situation (puisque diplomée depuis juin seulement) je vous félicite pour votre initiative sur ce blog. Acceptez vous les collègues de l’enseignement privé dont je fais partie ? Car il y a longtemps que je cherche à partager espoir, inquiétude et grogne, mais je rencontre quelques réticences parfois. Quoi qu’il en soit, je signe, j’approuve et je transmets la pétition à l’IUFM et aux collègues du privé. Et merci d’avoir crée ce lien entre nous, c’est ensemble qu’il nous faut travailler et faire bloc.

  28. REMY dit :

    Philippe REMY-Chartres

    Bonjour à tous !

    Pour Viviane de Montpellier: je ne réponds qu’en mon nom; mais nous sommes TOUS sur le même bateau !
    Élèves, Parents, Profs…qui sont aussi des Parents aujourd’hui et à venir.
    Nous sommes des personnes qui exerçons le métier d’enseignant certes, mais nous sommes avant tout des Personnes.
    Donc, bienvenue à TOUTES les BONNES VOLONTÉS !

    Je commençais à désespérer face à ma pétition sous la lettre au ministre de notre collègue…et puis, les signatures arrivent, lentement mais surement.
    Même des élèves ont signé !!! Ils ne savaient pas et n’en reviennent toujours pas. Je les ai quitté hier soir ainsi à 18h, après qu’ils m’aient posé plein de questions !…
    En tous cas, à leur manière, ils ont exprimé leur dégout.
    Beaucoup de « c’est nul », « au moins, avec vous, on fait autre chose », « vous savez, le vendredi, de 16 à 18, (ndrl: ils ont cours de 8 à 12, puis de 13 à 18…) c’est parce que c’est vous, sinon, on viendrait pas ! z’avez qu’à demander à… »
    Hier, je n’avais qu’un absent, sur 24. Le CPE m’avait averti qu’il était malade…les élèves aussi !..

    Bonnes vacances…et bonne « rentrée » ! ;-)

  29. Emmanuelle dit :

    Est-ce que ça marche ?
    http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=970176BA315249E3EFC55C143518FF7A.tpdjo14v_1?cidTexte=JORFTEXT000020237932&dateTexte=&oldAction=rechJO&categorieLien=id
    Si non, allez à
    http://www.legifrance.gouv.fr/affichJO.do?idJO=JORFCONT000020236732
    JO du 11 février dernier, texte n°64 « fixant le programme d’enseignement d’arts appliqués et cultures artistiques pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel »
    Entre nous, il est précisé dans les textes relatifs à l’enseignement de l’histoire des Arts que 24 heures (par ans, pour la durée de la formation ?) doivent être aloués à cet enseignement. Comment dès lors enseigner 28h d’Arts Appliqués avec les nouveaux programmes ?
    http://media.education.gouv.fr/file/32/09/0/encart_33090.pdf
    voir p.5
    L’enseignement d’histoire des Arts fait partie des « humanités » et est donc envisageable en AA, mais aussi Lettres, Hist-G, Maths, Langues et/ou Sport. Il doit être organisé sur proposition du conseil pédagogique…
    Soulevez le problème, qui sera en charge de ces heures ?, demandez des « minutes » pour permettre cet enseignement…
    En 1h hebdo, ce n’est pas possible !
    Mettez un lien vers les infos récentes dès que vous en prenez connaissance.
    C’est en étant informés que nous seront plus armés face à ce qui nous arrive…

  30. Viviane dit :

    Bonjour à tous,
    J’ai besoin d’une précision. J’ai signé une pétition pour demander le maintient des heures d’arts appliqués dans les L.P sur le site nommé « mes opinions.com ». En lisant vos commentaires, je m’aperçois qu’il y a une nouvelle pétition qui va dans le même sens sur le site « lapetition.be ». Est-ce une demande qui annule la première, est-ce une 2ième demande qui dans ce cas la fait « doublon » avec la première. Il me semble qu’il est urgent de nous regrouper et d’avoir une seule et même voix, une seule et même demande pour obtenir une certaine cohérence et un maximum.

  31. collectifarza dit :

    Bonsoir à toi Viviane,
    beaucoup de pétition certes mais notre collectif travaillait à une pétition des plus fédératrices au delà du monde enseignant.
    C’est désormais chose faite en version numérique et papier.
    Je te donne rendez-vous sur ce nouveau post pour plus d’information :

    http://collectifarza.unblog.fr/2009/02/28/appel-national/

  32. Danielle Chantegrel, académie de Poitiers dit :

    Trois pétitions, c’est trop !

    Personnellement, je ne trouve pas cette pétition plus fédératrice que les autres et elle est bien tardive !

    Le logo (petite vache) me défrise…
    De plus,
    Il y aurait aussi quelques phrases un peu embourbées à revoir…

    Il y a aussi des annonces qui ne me semblent pas judicieuses ou justifiées :

    Vous écrivez :

    - « Pourquoi obliger les professeurs de lettres/histoire d’enseigner “l’histoire des arts” en plus de leur programme ? »

    Aucun texte officiel précise cette obligation qu’aurait les professeurs d’histoire-géographie… Je vous renvoie aux textes officielles d’u 28 aoüt 2008 – http://media.education.gouv.fr/file/32/09/0/encart_33090.pdf – qui stipule les modalités d’organisation de l’enseignement de l’histoire des arts.

    - « Comment considère-t-on la culture ? »

    Vous utilisez le mot culture sans lui accoler le terme artistique… le terme culture est donc alors général ; toutes disciplines peuvent contribuer au développement et la connaissance : la culture peut être philosophique, scientifique, littéraire, etc. Votre interrogation ne concerne donc pas uniquement notre discipline !

    - « Doit elle être réservé à une élite et non plus aux élèves de lycée professionnel public? » »

    Est-ce le moment d’être sectaire ? Que deviennent les collègues d’arts appliqués des établissements privés, des GRETA, des CFA etc… ils ont tout autant broyés par cette réforme… Est-ce le moment, alors que nous ne sommes qu’une poignée négligeable de les dissocier de cette lutte ?

    - « L’annulation des CCF et l’établissement de règlements d’examens ponctuels en adéquation avec les exigence des savoir et savoir-faire à acquérir. »

    Est-ce judicieux de demander la suppression des CCF :
    nous avons été l’une des premières matières a valider une épreuve par CCF.
    Pourquoi faire cette demande maintenant, alors ça fait au moins 20 ans (sinon plus) que nous sommes à valider des CCF ?
    – des CCF optionnel d’éducation esthétique pour le niveau BEP – [B.O. no 44 de sept. 1992 - no 34 du 22/09/94]
    – des CCF obligatoire d’éducation artistique et arts appliqués pour le niveau Bac. Pro (2 ans) – [B.O. no 32 du 17 septembre 1987 - B.O. no 40 du 1er novembre 1990 - Hors Série de 13 décembre 1990 – B.O.. no 3 du 30 avril 1998 (H.S.) et Arrêté du 9/2/98 ; JO du 25/2/98 ; B.O. no 3 du 30 avril 1998 HORS SÉRIE]

    Je rappelle que récemment, en 2003, nous avons subi, dans notre discipline, une fameuse déconvenue lors de la mise en place des nouveaux programmes de CAP : nous avons un nouveau référentiel – copieux -, la grille horaire hebdomadaire est heureusement de presque 2 heures par semaine, cependant, nous n’avons pas obtenu de CCF ni obligatoires, ni facultatifs, malgré les textes qui auraient pu permettre de supposer leur existences [ BO 2003 n° 29 du 17 juillet 2003 ] et qui établissement pourtant fermement les modalités de cette épreuve. Le seul souci, tous les élèves n’ont pas accès à cette possibilité. Cette épreuve ne figure pas pour tous les CAP. ( Pour voir liste des CAP ayant obtenu cette épreuve : BO n°41 du 6 nov. 2003 – puis la circulaire DESCO A6, datée du 13 sept. 2004, qui précise dans son annexe les épreuves de langue facultative ou obligatoire ou autre épreuve facultative (comprendre : arts appliqués) : 6 CAP sur 112) ont une épreuve facultative d’arts appliqués.

    Pour informations, Il serait prévu, de source syndicale, qu’il ne resterai plus que 4 CCF obligatoire en Bac. Pro. 3 ans. Il y a donc peu de chance que notre discipline soit reconnue comme tellement essentielle qu’elle aboutisse à une quelconque épreuve !

    Cordialement,
    danielle

  33. edith salas dit :

    3 pétitions circulent, c’est vrai que ça fait peut-être beaucoup, mais ça veut dire aussi que ça bouge, et qu’il ne faut pas décourager les bonnes volontés et les actions , mêmes si elles sont désordonnées ! Pour ma part (prof d’A A aca.Montpellier) je fais signer ces 3 pétitions à un maximum de gens…Mais le collectif arzap a un objectif de « fédérer » des actions communes. Je crois fortement qu’il faut TOUS qu’on se rassemble autour de ce collectif qui a l’objectif d’aller au- delà de la simple pétition ( même si, Danielle , on est pas tout à fait d’accord avec toutes les requêtes de cette pétition, mais c’est difficile dans cette urgence de contenter tout le monde ) .La demande d’audiance auprès de Sarko. et de notre ministère, l’appel aux professionnels des arts et design sont des actions à soutenir.Le collectif Arzap a besoin de NOUS TOUS, de notre mobilisation, pour faire entendre d’une seule voix notre déssacord et notre résistance !
    Et ne perdons plus de temps à répondre à atmosphère, gardons notre énergie pour nous battre tous ensemble !
    cordialement

    edith

  34. jerome dit :

    Pour info ce message trouvé sur un site syndical du 93

    Les sections académiques CGT-Educ’Action de Paris, Créteil et Versailles invitent à une réunion régionale sur la question de l’enseignement des arts. Cette réunion se tiendra le mardi 2 avril 2009 à partir de 13h30 à la bourse du travail de Paris. L’objectif de cette réunion est de faire le point de l’enseignement des arts et de faire ensemble des propositions revendicatives et d’actions.
    _ L’actualité touche plus particulièrement la voie professionnelle des lycées puisqu’avec la généralisation du bac pro en 3 ans, les arts appliqués subissent une baisse considérable de leur horaire. Mais au-delà, c’est à tous les niveaux de l’Education Nationale que les arts sont menacés.
    _ Ensemble, nous devons réagir pour défendre ces enseignements indispensables !

    http://cgteduc93.free.fr/spip.php?breve387

  35. edith salas, académie de montpellier dit :

    Merci Jérome de cette information sur la réunion prévu de la CGT-Educ-action de Paris.
    Ca fait du bien de savoir qu’un syndicat s’interresse encore aux arts !
    La CGT Educ-action est un syndicat puissant et IL EST INDISPENSABLE QUE LES COLLÉGUES AA DE LA RÉGION PARISIENNE SE MOBILISENT POUR PARTICIPER A CETTE RÉUNION ET FAIRE ENTENDRE NOTRE VOIX ET NOS ACTIONS.
    Les « provinciaux » comptent sur vous.
    Merci
    Edith, académie de Montpellier

  36. Patricia dit :

    Soyons réalistes…Les pétitions ne changeront rien…(Je suis découragée)
    Septembre 2009 est trés proche…Nos dirigeants n’auront pas modifié ni les grilles horaires, ni les moyens, ni les conditions d’examens…..
    On commence à nous proposer des arrangements internes….(2h en première bac et 0 h en senconde…..(certains ont déjà des heures en collèges)… les heures plus ou moins attribuées pour les matières qui perdent un poste…(et la pédagogie?)
    Soyons ferme, nous n’avons rien à perdre…..notre discipline est oubliée…..
    Nous devons à mon avis mener des actions qui se voient, qui s’entendent…..voir qui perturbent….
    Seulement voilà nous sommes tous isolés, voir découragés…..
    Contactons la presse (qui parle trés peu des lycée pro…)
    Montrons nos travaux d’élèves
    Ne communiquons pas nos notes ccf en juin….
    Que faire?

  37. Viviane dit :

    Bonsoir à tous,
    J’ai transmis les informations au syndicat CGT de la région de Montpellier. Ils vont créer un lien avec les 3 pétitions pour les faire connaitre. Je transmets également ce jour, la démarche de Educ action 93.

  38. nolwenn, Nantes dit :

    Nous sommes tous logés à la même enseigne; un seul constat, c’est la mort annoncée des arts appliqués en lycée professionnel. On nous enlève l’histoire de l’art qui fera désormais partie du programmes des lettres-histoire. Pour eux, pas de bol, leur programme a été écrit pour 4 ans (2+), mais devront l’appliquer sur 3 années avec l’histoire de l’art en plus.
    Sur la Loire Atlantique, nous essayons de nous bouger en créant un inter-LP avec un bulletin pour fédérer notre mouvement. Mais la manif du 19 mars doit permettre de nous faire entendre !!!
    J’ai rencontré le recteur hier avec une délégation, je représentais les arts appliqués et j’ai questionné le recteur concernant les 50% d’heures en moins.Pas de réponse. Je lui est transmis le référentiel de 16 pages ainsi que le document sur l’histoire de l’art tout aussi ambitieux qu’il est irréalisable dans les conditions à venir.
    Il est très important que nous puissions communiquer entre nous pour nous fédérer. Nous avons décidé sous couvert d’une motion de notre AG interLP et signés par les syndicats de refuser les formations proposées par nos inspecteurs(trices) sur le bac pro 3 ans. Je vous invite à en faire autant et je ferai passer le contact pour obtenir notre bulletin inter LP pour ceux que ça intéresse.
    Bon courage et bonne lutte !!

  39. Christine dit :

    Mais où êtes-vous tous passés le 1er mai? et le 13 mai? Nous sommes allés manifester hier devant le ministère et une délégation a été reçue pour entendre nos revendications!
    je ne connaissais pas votre blog hélas. Nous vous aurions prévenus! Nous avons aussi fait circuler une pétition de notre côté.
    Rejoignez-nous, nous serons plus nombreux à nous faire entendre pour notre cause commune ! Défilons ensemble!

    Toutes les infos sont sur le WikiArza http://arzaidf.free.fr

    Proposez à vos collègues de s’inscrire à cette liste de discussion en envoyant un mail à arzaidf@ml.free.fr

  40. certeaux dit :

    aujourd’hui la, demain plus la.c’EST INSUPPORTABLE A VIVRE.
    COMMENT PREPARER SES COURS NORMALEMENT EN CHERCHANT DU TRAVAIL EN MEME TEMPS???????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????C4EST USANT

Laisser un commentaire