Un millier de lettres ouvertes…

Puisque envoyer une lettre au président de la république c’est gratuit, eh bien pour être entendu envoyons lui un millier de copie de notre lettre ouverte;
Comment? Qu’un maximum de collègues et de personnes qui soutiennent l’action en faveur des arts appliqués et de l’enseignement de la culture artistique, de toutes les académies, poste massivement et de façon simultané la lettre ouverte au président de la république et à M. Darcos.
Premier envoi en masse, le mardi 17 mars (pour que les lettres lui parviennent au moment de la grève); puis renouvellement de l’envoi postal à un rythme régulier et de plus en plus croissant dans le nombre, tous les mardi (ou en 15) jusqu’à épuisement du chef d’état et obtention satisfaisante de nos revendications.

L’adresse de notre omniprésident : M. le président de la république – Palais de l’Élysée, 55 rue du Faubourg Saint Honoré 75008 Paris et Darcos mais là c’est payant : Ministère de l’éducation nationale 110 rue de Grenelle 75007 Paris

Gérard

9 Réponses à “Un millier de lettres ouvertes…”

  1. babin Céline dit :

    Et bien c’est fait, j’envois demain un exemplaire de la pétition accompagnée de 33 signature provenant du Lycée Adrienne Bolland Poissy 78000

  2. Dufour dit :

    bonjour,
    je reste pleinement solidaire avec votre action,
    pendant la manif du 19 mars à la Réunion, il nous a semblé important avec 3 collègues des AA que de ralier à notre cause des designers connus nationaux voire internationaux serait aussi un moyen de défendre notre enseignement auprès des hautes instances.
    impossible n’est pas français

    toute l’année je fais de la promo pour les Starcks, Lequément, Garouste et Bonneti, Mourgues, Sotsass, Alessi,…auprès de mes élèves
    si seulement ils pouvaient renvoyer l’ascenseur

  3. Léo saint Nazaire dit :

    …En plus de la p’tite lettre au président :

    - j’ai repris la lettre au recteur du collectif de Nancy pour celui de Nantes
    - envoyé en info leur lettre aux élus signé collectif Arts appliqués (+ mon nom) à la CGT locale, la CFDT, Ouest France, le maire de ma ville et le pdt de région …y’a pas de raison

    Léo

  4. Cyril Bouton dit :

    J’ai transmis l’url du blog, la lettre ouverte et la pétition à l’ensemble de mon carnet d’adresse, au délégué ferc-cgt de mon lycée, à des collègues d’autres lycées privés sous contrat, à des amis, la famille… etc leur demandant de diffuser à tout enseignant qu’ils connaissent. Je me suis trop longtemps senti isolé, il me paraissait évident de faire connaitre ce blog et les actions que vous avez initiés.
    Y-a-t’il moyen d’avoir une copie de la lettre de soutien de Philippe Mérieux?
    Merci

    Cyril

  5. Cyril Bouton dit :

    Petite suggestion qui peut parraître farfelue mais pas forcément dénuée d’intérêt: et si on essayait d’obtenir le soutien de C.Bruni? Après tout, elle est paraît-il une artiste de gauche? Peut-être qu’un millier de lettre la ferait réagir?

  6. Gérard Verdun dit :

    Cher collègue,
    Merci de ces éléments. Je vous soutiens complètement… Dites moi ce que je peux faire pour vous aider si c’est possible…
    Bien cordialement.
    Philippe Meirieu
    Site de Philippe Meirieu consacré à l’histoire et à l’actualité de la pédagogie :
    http://www.meirieu.com

    Voici pour Cyril et tous le mail de soutien que m’a envoyé P. Meirieu.
    Pourquoi pas Carla…zy vas!
    Gérard VERDUN

  7. edith salas, académie de montpellier dit :

    Bonne idée de tenter de sensibiliser et de rallier Carla Bruni à notre cause.
    Peut-être que les petites BD de Léo seraient un bon support médiatique.

  8. Cyril Bouton dit :

    C’est ce que je me disais aussi. Mais où la contacter? Directement à l’Elysée? J’avoue que je n’ai pas eu le temps de me pencher sur un courrier, et en fait, comme le dit un amis graphiste, ce n’est pas tout d’avoir une idée à la con, encore faut-il la réaliser ;-)

  9. N. ORMIERES dit :

    Je viens de recevoir un mail d’une collègue d’arts appliqués de l’accadémie de Créteil :

    « Chers tous, à la suite d’une réunion entre collègues AA de différentes Académies (Paris, Créteil, Versailles, Lyon, Dijon, Nancy-Metz, Limoges, Clermont…) nous avons décidé de faire parvenir un courrier « type » que chacun de nous adressera à ses élus : prioritairement notre député – mais peut-être aussi notre sénateur, maire, conseiller régional… afin les informer de la situation dans laquelle se trouve notre discipline.
    Nous espérons grâce à cette action, faire remonter nos inquiétudes, pour que soit posé le problème de notre réduction d’heures au moment « des questions à l’Assemblée Nationale ». Je vous joins ce courrier; s’il est envoyé dans un laps de temps relativement court (2 semaines environ à compter d’aujourd’hui – 24 avril) par bon nombre de collègues et dans toutes les académies, il permettra de faire identifier et considérer nos demandes.
    Nous sommes déjà à Créteil, Lyon, Strasbourg…un certain nombre à participer à cette initiative.
    Si vous le souhaitez, vous pouvez l’envoyer également et le faire circuler très largement auprès des collègues qui n’auraient pas reçu ce mail.
    Je sais pouvoir compter sur votre implication.
    Régine Bernad »

    Vous trouverez la fameuse lettre type sur ce lien : http://lacuveedesartsappliques2.hautetfort.com/ (article du 28/04)

    Nuaje

Laisser un commentaire